:::: MENU ::::

Configuration initiale d’un Raspberry

Après avoir préparé votre carte SD de démarrage avec Raspbian certaines étapes de configurations sont indispensables avant de continuer vos bidouilles Raspberryennes. Etendre la partition principale ou configurer la timezone sont des étapes basiques pour les bidouilleurs les plus avertis mais que les débutants ne connaissent pas forcément. En voici les principales et indispensables.

Il est nécessaire d’avoir un accès terminal sur le système, que ce soit via SSH ou physiquement avec un clavier/écran.

raspi-config

Suite au premier démarrage du système, après s’être connecté via SSH, on utilise l’utilitaire raspi-config  pour les premiers paramétrages :

Etendre le système de fichier

Etape indispensable : étendre le système de fichier sur l’ensemble de la capacité de stockage de la carte. En effet lors de la création de la carte SD de démarrage l’ensemble de la capacité de stockage de la carte mémoire n’est pas utilisable. La partition système est réduite à son minimum pour permettre une installation sur une multitude de support. Il faut donc indiquer au système qu’il peut étendre sa partition sur l’ensemble de l’espace libre.

Le paramètre se trouve dans  7 Advanced Options  puis sélectionner  A1 Expand Filesystem. L’opération s’effectue de manière automatique puis indique sa réussite via un message.

Options de localisations

Il est également nécessaire de configurer les options de localisations. Celles-ci définissent le language, le fuseau horaire ou la disposition clavier.

Pour le choix de la locale, dans le menu principal choix  4 Localisation Options  puis  I1 Change Locale :

Une liste apparait avec l’ensemble des locales possibles. Sélectionner avec la barre d’espace de votre clavier la locale fr_FR.UTF-8 UTF-8.

Il est ensuite demandé de définir la locale par défaut, choisir la locale précédemment sélectionnée.

Pour le fuseau horaire, le réglage se trouve dans 4 Localisation Options  puis I2 Timezone.

Après avoir sélectionné le continent, choisir la ville correspondante : Paris .

En quittant l’utilitaire on accepte le redémarrage pour que l’ensemble des paramètres soient prises en compte.

Votre distribution Rapsbian est prête à être exploitée.

A propos de l'auteur :

Manu

Jeune diplômé en informatique de l'eXia.CESI, et passionné par le monde informatique et ses applications dans la vie quotidienne. Chez moi sont hébergées deux RPi, l'une dédié multimédia, l'autre centre domotique. J'ai également conçu une solution de monitoring de chaufferie collective où notre chère carte fruité est le point central.


Laissez un commentaire