:::: MENU ::::

BrewPi partie 2 – Préparer la Raspberry

Dans cette troisième partie du projet BrewPi nous allons configurer le système d’exploitation et installer le logiciel BrewPi qui permet de contrôler et obtenir des graphiques de températures. Un point d’accès WiFi sera également mis en place pour accéder à l’interface web même en l’absence de réseau domestique (au fond du garage ou dans la cabane du jardin).

Attention, l’installation a été réalisée sous Raspbian Jessie. Depuis la version Raspbian Stretch est disponible. Cette dernière peut entraîner un certain nombre d’incompatibilité qui n’ont pas été traitées dans les prochaines étapes.

Préparation du système d’exploitation

Pour héberger l’applicatif BrewPi sur ma Raspberry, j’ai fait le choix de la distribution Raspbian Lite (version 2017-04-10) qui à l’avantage d’être légère et dépourvue d’interface graphique, inutile dans notre cas d’utilisation. Je prépare donc la carte SD avec la distribution choisie.

Afin de pouvoir travailler facilement à distance depuis mon ordinateur, j’en profite pour activer le serveur SSH lors de la préparation de la carte SD.

On configure les paramètres de base de Raspbian (expand filestystem, timezone…). Ne pas oublier de mettre le sytème à jour.

Pour simplifier les accès ultérieurs à la solution qui sera isolée de tout réseau, je configure un point d’accès WiFi qui sera activable via un bouton à la demande.

Un redémarrage est nécessaire pour appliquer les mises à jour et les configurations initiales :

Pour installer l’applicatif Brewpi nous allons avoir besoin de Git :

Lancement du script d’installation

Le logiciel Brewpi s’installe avec un script automatisé qui s’exécute via les commandes suivantes :

L’ensemble des dépendances nécessaires vont être installées de manière automatique par le script. Diverses questions sont posées afin de personnaliser la configuration. Deux types de réponses sont attendues :

  • Questions de type [quelquechose] : On vous demande de saisir un paramètre (chemin d’accès à un dossier, nom d’un fichier..), la valeur saisie entre les crochets est la valeur par défaut que l’on peut accepter directement via un appui sur la touche entrée sans saisir de valeur
  • Question de type [Y/n]  : On vous demande de vérifier quelque chose ou de choisir ou non l’installation de telle fonctionnalité. La réponse attendue est Y  pour Yes  ou n  pour no, puis un appui sur entrée pour valider.

 

La timezone est-elle correcte ?

Où installer BrewPi ? (par défaut /home/brewpi )

Où copier les fichiers web de BrewPi ? (par défaut /var/www/html )

Ce dossier n’est pas vide, êtes-vous sûr de vouloir l’utiliser ?

Votre table cron  est différente de la dernière version, voulez-vous la mettre à jour ?

Voulez-vous activer l’entrée cron  ?

Installation terminée !

L’installation est terminée, on peut maintenant vérifier qu’on accède bien à l’interface web de BrewPi via un navigateur en saisissant son adresse IP.

Mise à jour du boitier BrewPi

Avant de mettre en place de manière finale le boitier BrewPi, j’en ai profité pour mettre à jour son firmware en le connectant via USB à la Raspberry encore connectée à internet. Les commandes suivantes permettent de lancer la mise à jour :

Prochaine étape la configuration du logiciel BrewPi !

A propos de l'auteur :

Manu

Jeune diplômé en informatique de l'eXia.CESI, et passionné par le monde informatique et ses applications dans la vie quotidienne. Chez moi sont hébergées deux RPi, l'une dédié multimédia, l'autre centre domotique. J'ai également conçu une solution de monitoring de chaufferie collective où notre chère carte fruité est le point central.


Laissez un commentaire