:::: MENU ::::

Déporter le système de fichier sur un partage NFS

Les cartes SD représentent un avantage et un inconvénient sur une carte Raspberry. C’est un support de stockage bon marché et très répandu. Il est possible de « recycler » une vieille carte utilisée auparavant dans un appareil photo pour notre Raspberry Pi. Cependant la mémoire des cartes SD n’est pas conçu pour supporter des lectures/écritures en grande quantité comme le réalise un système d’exploitation. Il est possible de déplacer les partitions systèmes sur un support de stockage qui est conçu pour réaliser des lectures/écritures intensives, comme un disque externe USB ou bien un partage réseau NFS. Il n’est pas possible de s’affranchir complètement du support SD, celui-ci étant utilisé pour la première partie du boot de la carte : pas de carte SD, pas de boot. Cependant la partition boot utilisée ne contient que quelques mégaoctets de données, et ne nécessite que de la lecture. Il est possible de recycler des vieilles cartes SD de quelques dizaines de mégaoctets, verrouillées en lecture seule.

Lire la suite


TIP : Configurer sa télécommande HDMI-CEC avec Kodi

Disposant d’une télé compatible CEC, j’utilise la télécommande de ma TV pour contrôler mon XBMC/Kodi. Il est possible de configurer sa télécommande pour réaliser des actions personnalisées sur certains boutons. Un exemple avec l’activation/désactivation de l’effet de lumière « ambilight » via un simple bouton.

Lire la suite


Philips Hue, XBMC/Kodi et Raspberry

Ampoule Philips Hue avec son bridge

J’ai reçu récemment en cadeau un kit de démarrage Philips Hue contenant 3 ampoules LED ainsi qu’un « pont de connexion ». Ces ampoules sont plus que des simples sources de lumières blanches LED. Elles sont capables de changer de couleur et d’intensité lumineuse selon les ordres qu’on leur envoie. Ces commandes sont transmises aux ampoules par l’intermédiaire du « pont de connexion » via le protocole ZigBee. Il est possible de les utiliser pour une multitude de chose, que ce soit des notifications domotique, simuler un lever de soleil pour un réveil en douceur ou encore adapter la lumière de la pièce au film que vous êtes en train de regarder devant votre écran de télévision. C’est ce dernier aspect que nous allons mettre en place avec XBMC sur Raspberry.

Lire la suite



Transformation d’un Raspberry Pi en media center

Malgré son faible prix et sa puissance limitée, l’architecture du Raspberry Pi est tout à fait apte à lire des contenus multimédias tel que vidéos, photos et musiques sur votre télévision que ce soit en SD ou en HD. Sa consommation électrique, son prix et son refroidissement passif en font alors un compagnon silencieux idéal pour votre salon !

Lire la suite


Création d’une custom image pour votre Raspberry Pi

BuildRoot LogoLe système d’exploitation le plus utilisé pour notre cher Raspberry Pi est la distribution Raspbian, développée par la fondation Raspberry Pi, étant basé sur Debian et optimisée pour ce micro ordinateur. L’image embarque par défaut une interface graphique, de nombreuses librairies pré-installées (python, wpa_supplicant …) et les dépôts contenants des dizaines de milliers paquets pré-compilés permettent d’installer rapidement de nouvelles applications sur notre Raspberry Pi.

Néanmoins, pour la réalisation de système embarqué notamment, cette image pourrait s’avérer trop gourmande en ressource et non adaptée aux besoins exprimés. C’est pourquoi nous allons utiliser l’outil buildroot afin de pouvoir compiler notre propre custom image basée sur un Linux classique, et ne contenant que les paquets strictement nécessaires à la réalisation de notre système embarqué.

Lire la suite


Installation simplifiée avec NOOBS

NOOBS (New Out of Box Software) est un utilitaire destiné aux nouveaux utilisateurs de Raspberry Pi. Celui-ci permet une installation simplifiée du système d’exploitation, mais également un changement aisé de distribution sans avoir à recopier des fichiers supplémentaires sur la carte SD via un ordinateur externe.

Pour simplifier, NOOBS se comporte à la manière d’un recovery, c’est-à-dire un système allégé qui se lance avant le système principal. Au premier démarrage celui-ci vous permettra de choisir entre différentes distributions à installer sur votre carte SD (Raspbian, Pidora, RaspBMC, OpenELEC…).

Lire la suite


Système de LED et écran LCD relié au jeu F1 2013

Voici une idée plutôt originale qui pourrait intéresser les fans de formule 1 et notamment ceux du jeu F1 2013 édité par Codemasters. Le principe de base est de se servir des données que le jeu renvoi (qui sont initialement prévus pour l’utilisation d’un volant) afin d’afficher les informations concernant le régime moteur (notamment le moment optimal du passage de rapport) en utilisant plusieurs séries de LED comme c’est le cas sur un volant de F1. Nous avons aussi ajouté un écran LCD permettant d’afficher 2 lignes de 16 caractères afin de renvoyer des informations telles que la position en course, le temps au tour, le rapport de boite engagé ou encore la vitesse (cet affichage peut néanmoins être adapté selon votre choix). Voici une petite vidéo vous présentant ce que cela peut donner :

Lire la suite


Installation du Java JDK 8 (early access) sur le Raspberry Pi

Le Java Development Kit (JDK) désigne l’ensemble des bibliothèques logicielles de base du langage de programmation Java, ainsi que les outils avec lesquels le code peut être compilé, destiné à la machine virtuelle Java. L’installation du Java JDK va donc permettre de créer et exécuter du code Java pour différents projets sur la plateforme Raspberry.

Lire la suite


Déporter le système de fichier sur un disque dur USB

Le Raspberry Pi fonctionne et stocke ses données grâce à une carte SD. C’est pratique, ça se monte et démonte facilement, on peut aisément changer de carte pour utiliser son Raspberry avec une autre distribution.
Le seul problème dans ce beau monde, c’est lorsqu’on souhaite faire tourner son RPi 24/24h.

Effectivement, les cartes ont des débits et temps d’accès intéressants, mais elles ne sont pas vraiment faite pour ce type d’utilisation. Un système d’exploitation, ça lit et écrit constamment sur son support. De plus, le Raspberry n’a pas énormément de RAM, donc un fichier de Swap est également présent sur la carte SD. Imaginez un peu ce que subit votre pauvre carte…

Pour remédier à ça, nous allons vous proposer de faire fonctionner votre Raspberry Pi grâce à un disque dur branché en USB.

Lire la suite


Pages :123